Economie

La Tribune.fr - à 7:33 - 251 mots

Patronat

UIMM: Jean-Paul Béchat candidat pour succéder à Denis Gautier-Sauvagnac

Dans une interview accordée ce lundi au Figaro, l'ancien PDG de Safran explique son choix de se porter candidat au remplacement de Denis Gautier Savagnac pour présider l'UIMM.

Cet article est issu du site La Tribune.fr (www.latribune.fr).

Aucun droit de reproduction, sous quelque forme que ce soit (photocopie, scanner, copie numérique), n'est autorisé, si ce n'est celui d'une copie unique destinée à un usage strictement personnel. Toute autre utilisation est donc soumise à l'accord préalable de l'éditeur.
Pour toute information : information@latribune.fr

© 2007 La Tribune/D.I. Group

Semaine décisive pour l'avenir de l'UIMM (Union des Industries des métiers de la métallurgie). Ce lundi, le conseil exécutif du Medef se réunit pour arrêter la réforme des statuts et l'obligation pour tout adhérent d'avoir des comptes transparents et certifiés. Puis jeudi, Denis Gautier-Savagnac, au coeur du scandale de la caisse noire, doit remettre sa démission de président de l'UIMM. Dans une interview accordée ce lundi au journal Le Figaro, Jean-Paul Béchat, ex PDG de Safran indique qu'il se "portera formellement candidat à la présidence" après le refus de Jean-Martin Folz et d'Anne Lauvergeon.

Il explique qu'après avoir refusé cette charge il y a un an et demi, en raison du redressement à opérer chez Safran, il a coeur "d'arrêter la guerre au sein du patronat". Et d'expliquer que le nouveau président de l'UIMM ne doit être "ni un ennemi ni un affidé de Laurence Parisot (patronne du Médef, ndlr)".

Selon Jean-Paul Béchat, le nouveau patron de l'UIMM devra avant réparer les dégâts causés par cet important scandale des caisses noires. "Il y a tout un travail de réorganisation à faire, mettre en oeuvre les nouveaux statuts et une comptabilité irréprochable" explique-t-il.

latribune.fr